Histoire d'une paroisse royale

Cette église, deux fois démolie, deux fois reconstruite, deux fois saccagée, a été au coeur de l’histoire de France depuis le milieu du XVIe siècle : cette paroisse initialement petite et excentrée est devenue une paroisse royale par l’attachement d’Anne d’Autriche ; elle est le lieu où le roi Louis XVI a désiré faire sa dernière prière ; elle détient l’unique reliquaire existant de la Bienheureuse Isabelle de France ; elle a vu décéder la première Fille de la Charité – en mission ; alors qu’elle était riche de 17 vicaires, elle a connu un très grand déclin avec la Révolution (devenue Temple de la Raison puis salle de spectacle durant les années de le Terreur). Rachetée par trois paroissiens zélés, restaurée, elle est redevenue une paroisse rayonnante qui, en particulier depuis 25 ans, envoie des missionnaires dans le monde entier.

Découvrez le récit historique rédigé en 1971 par le Père Albert DUMAIL, alors curé de Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle.

La Sainte Patronne des Media

Le nom « Notre Dame de Bonne Nouvelle » est une référence à l’Annonciation, qui est l’épisode de l’évangile dans lequel l’ange Gabriel annonce à la sainte vierge Marie qu’elle sera la mère du Sauveur. La plus heureuse des nouvelles du monde a conduit Notre Dame de Bonne Nouvelle à devenir, entre autres, la sainte patronne des Media (télévision, radio, etc).

Prière à ND de Bonne Nouvelle, Sainte Patrone de la Radio

La dévotion à Notre Dame de Bonne Nouvelle dans le monde

Il existe de nombreuses chapelles, églises et paroisses consacrées à Notre Dame de Bonne Nouvelle. Aidez-nous à faire connaître cette dévotion en participant à son recensement.

Richesses architecturales, artistiques, liturgiques et historiques

La paroisse a été construite sur le modèle de Saint Philippe du Roule. Sobre par son apparence extérieure, elle renferme toutefois de nombreuses belles choses au plan liturgique et artistique : tableaux, sculptures et reliquaires, ainsi que les chasubles, étoles et manipules de l’abbé Edgeworth, aumônier de la famille royale qui célébra la dernière messe de Louis XVI et l’assista le jour de son exécution.

Histoire de Notre Dame de Bonne Nouvelle

Disposition liturgique actuelle

La disposition liturgique respecte aujourd’hui les exigences du Concile Vatican II.

Le baptistère octogonal et cruciforme sur le modèle des baptistères des époques apostoliques et patristiques (pour immersion totale du baptisé).

 

Un autel au centre de la nef aux dimensions remarquables.

 

L’assemblée enveloppant comme un corps la colonne vertébrale de ces éléments essentiels.

L’ambon en position centrale 

Visite Virtuelle

Découvrez l’intérieur de notre église en visite virtuelle grâce à des images 3D prises par un drône : visite virtuelle